Groupe Socialiste Universitaire



Economique et social

Ce pôle est dirigé par Hassan Ahamat-Djabaladine, étudiant en Master 2 de Politiques publiques à l’Institut d’études politiques de l’Université Paris-Est Créteil.


Les derniers articles


Tous les articles


L’Automatisation en France

Il est à noter que l’automatisation a ses atouts tout comme ses inconvénients. En analysant efficacement ce tandem, l’automatisation demeure indispensable au vu d’une certaine innovation telle que l’intégration des nouvelles technologies, les gains de productivité et la volonté de concentrer ses efforts sur les opérations à forte valeur ajoutée.

Lire plus.


La crise du syndicalisme en France : L’application du modèle de Gand, solution ou mirage ?

« Prolétaires de tous les pays, unissez-vous ! » L’appel du Manifeste du Parti Communiste de 1848 par Karl Marx et Friedrich Engels appelle ainsi les ouvriers à s’unir pour faire valoir leurs droits. Quarante ans plus tard, les syndicats sont légalisés en 1884 avec la loi Waldeck-Rousseau permettant aux ouvriers de se regrouper pour […]

Lire plus.


CRISE SOCIALE DES JEUNES : DES RÉPONSES D’URGENCE FACE À UNE SITUATION D’URGENCE

Le GSU a remis une note au Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche, et de l’Innovation et au Ministère des solidarités et de la santé pour lutter contre la crise sociale chez les jeunes avec 4 mesures d’urgence : Annulation des loyers des hébergements du CROUS et des logements sociaux étudiants. Doublement des APL […]

Lire plus.


Évaluation sur la portée et la pertinence de la relocalisation en France

Cet article est paru dans le premier numéro de Perspectives (06/02/21), revue progressiste de Sciences Po. À la suite de la crise sanitaire, les faiblesses et faillites observées dans les chaînes de valeurs mondiales ont réintroduit dans le débat public le sujet d’une relocalisation de la production industrielle en France. Pourtant, loin d’être une solution […]

Lire plus.


Une nouvelle économie culturelle à propos du Louvre : le modèle muséal du réseau

« Monument imparfait de ce siècle vantéQui sur tous les beaux-arts a fondé sa mémoire,Vous verrai-je toujours, attestant sa gloire,Faire un juste reproche à la postérité »« Sur le louvre » d’Épîtres, stances et odes de Voltaire, 1749 Introduction Une fois n’est pas la coutume, joignons à la table de la réflexion le talent poétique. Puisqu’entre quelques travaux de […]

Lire plus.


Le XXIème siècle et la peur du déclassement

« Lorsque l’avenir est sans espoir, le présent prend une amertume ignoble ». Emile Zola. Cette phrase, tirée de l’ouvrage Thérèse Raquin des Rougon-Macquart, a plus que jamais une résonance toute particulière. A l’instar des Rougon-Macquart, combien sont les familles qui voient depuis quelques décennies l’ascenseur social se figer, si ce n’est chuter ? Combien […]

Lire plus.


DES CLÉS DE RÉPONSE À LA CRISE SOCIALE DES JEUNES EXACERBÉE PAR LE CONFINEMENT

Depuis près d’un mois l’économie nationale et mondiale est paralysée par la crise sanitaire du Covid-19. Cette crise sans précédent, en mettant en sommeil une partie de l’appareil productif, souligne les failles de la protection sociale en France envers les étudiants précaires que sont les étudiants salariés. Les étudiants-salariés, étudiants précaires par excellence, sont aujourd’hui […]

Lire plus.


Est-il possible de justifier les privatisations au nom de l’intérêt général ?

PREMIER PARTIE Par Sacha Pasquier, directeur des recherches du GSU, Rémi Cattarin, trésorier du GSU de Bordeaux, Sami Hmissi, chef du pôle économique et social, et Abir Adam, président du GSU Mercredi 26 mars 1986, François Mitterrand refuse de signer les ordonnances qui ouvrent le capital de la BNP, du Crédit Lyonnais et de la […]

Lire plus.


Introduction : Pour la sauvegarde de l’intérêt général

Alors que les travaux de ce pôle n’en sont encore qu’aux prolégomènes, c’est avec grand plaisir que nous vous dévoilons le thème général de cette année : l’intérêt général. Saint Augustin disait du temps et de l’espace qu’il savait ce qu’ils étaient lorsque personne ne lui demandait de les définir. A l’inverse, lorsqu’il était question […]

Lire plus.