[COMMUNIQUÉ] Précarité étudiante : le Gouvernement reprend partiellement les propositions du GSU

Nous nous félicitons de la reprise de notre proposition pour lutter contre la précarité étudiante par le gouvernement. 

Dans une tribune du Groupe Socialiste Universitaire, publiée dans Libération le 15 avril, les socialistes soulevaient la nécessité de soutenir plus de 800 000 étudiants qui bénéficient des aides personnalisées au logement (APL), ces derniers ayant perdus leur revenu salarié en raison du confinement. 

Députés et sénateurs socialistes ont porté des propositions en ce sens pour aider les étudiants ayant perdu leur emploi, en ciblant une aide pour les bénéficiaires des APL. Le gouvernement et la majorité ont rejeté, coup sur coup, les deux amendements présentés par les groupes socialistes. 

Aujourd’hui, le Premier ministre vient d’annoncer devant le Sénat que les 800 000 étudiants précaires, bénéficiant des APL, toucheront une aide de 200 euros, versée sur les APL du mois de juin. 

Cette aide reste très insuffisante en comparaison des pertes subies par les étudiants. Nous recommandons que cette aide soit versée sur au moins un trimestre, voir jusqu’à septembre, afin de subvenir aux besoins essentiels et de payer les loyers. 

Nous resterons vigilant quant à l’application concrète de cette aide qui est un progrès, bien qu’elle soit insuffisante. 

Contact presse : 

Pierre-Alexandre Ninu

Attaché de presse du GSU

06 25 87 85 75

pierrealexninu@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *