Conférence – Faut-il instaurer un revenu de base ?

Dans le cadre de ses travaux sur l’interventionnisme de l’Etat, le GSU organise une grande réflexion sur le système social français. C’est ainsi que nous nous penchons sur l’idée d’un revenu de base ou d’un revenu universel. Les deux concepts relèvent d’une philosophie et d’une conception différentes qui nécessitent une réflexion approfondie.

L’expérimentation d’un revenu de base a été avancée dans le débat public. Nous saisissons cette occasion pour approfondir le débat. Ainsi, le revenu de base suscite de nombreuses interrogations. En quoi consiste-t-il ? Quelle est sa différence avec le revenu universel ? A quoi servirait-il ? Quel serait son apport à notre système social ?

Pour approfondir la réflexion sur une possible révision de notre système social, dix-huit départements socialistes ont proposé d’expérimenter le revenu de base dans leur collectivité. Par l’intermédiaire des parlementaires socialistes, une proposition de loi fut déposée mais celle-ci s’est vue rejeter par la majorité parlementaire.

Cependant, de nombreuses controverses subsistent encore autour du sujet concernant sa mise en place, son contenu et son étendue. De fait nous pensons que le revenu de base peut être encore questionné, amélioré et réfléchi dans un objectif de changement global de notre modèle de redistribution des richesses.

Pour nous éclairer sur la question, nous recevons trois invités :

– Stéphane Troussel, président du département de la Seine Saint-Denis, l’un des dix-huit départements socialistes qui s’était porté volontaire pour expérimenter le revenu de base ;

– Timothée Duverger, sociologue, maître de conférence associé à Sciences Po Bordeaux. Il a notamment rédigé un ouvrage majeur sur la question : « L’invention du revenu de base: La fabrique d’une utopie démocratique ».

– Marion Fontaine, historienne, maître de conférence à l’Université d’Avignon, directrice du centre de recherche Norbet Elias à l’EHESS. Elle a notamment écrit l’ouvrage « Une politique du temps libre ? 1981-1983 ». Cette question relative au temps libre est l’une des questions en débat concernant le revenu de base et le revenu universel. En effet, l’un des arguments avancé par les partisans du revenu universel durant la campagne présidentielle de 2017 était de permettre aux français de changer leur rapport à leur temps de travail et à leur temps de loisir. C’est une question relative à la réduction du temps de travail qui est implicitement posée dans ce débat général.

[INSCRIPTION] : https://goo.gl/forms/YoBwQZgZAscQx2d23
[DATE] : LUNDI 11 MARS – 19H30
[LIEU] : AMPHITHEATRE BACHELARD – UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON SORBONNE

EVENEMENT FACEBOOK : https://www.facebook.com/events/2126496467393970/

REJOIGNEZ LE GSU : https://goo.gl/forms/GoOMfzqk6ibbF6b83

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *